Info Flash

La Women’s Cup  et la Mini Figaro Golfe

 

Pendant que la majorité des équipages du CNP s’affrontaient sur notre challenge, des licenciés du CNP participaient à 2 épreuves  autres : La Women’s Cup  à Pornichet et la Mini Figaro Golfe à la Grande-Motte.

 Deux Figaro du CNP ont participé à la Mini Figaro Golfe : Cap Mar mené par Eric Vaysse et Olivier Fedeli se hissent à la 2ème place et IF mené par Christine Mora et Didier Vernhet à la 5ème place. Bravo à eux. Bravo également à Joëlle Blottin qui accompagnait Jean-Louis Damble sur Sheggia qui finit 3ème.  A noter que cette régate est la première épreuve du Championnat Occitanie Solo-Duo.

Trois licenciées du CNP, Marine Gatineau, Amélie Bourceret et Anne-Cécile Pastore Goy,  ont participé à la 9ème édition de la Women’s  Cup. Elles formaient un équipage représentant « Des Voiles et des Femmes » associées à Gaelle Guilbert du YC La Grande-Motte et Aurélie Gomez du  YC Mauguio Carnon.  Voir le compte rendu de Marine Gatineau ci-dessous :

Des Voiles & Femmes ont participé à la Women’cup  du 8 au 10 mars à Pornichet.

40 équipages soit 200 femmes étaient réunies pour la journée internationale des droits de la femme. Certaines avaient des niveaux très élevés et maitrisaient l’océan et le voilier J80 et il y avait aussi des niveaux Jeux Olympiques, Mini Transat, Volvo Ocean Race… et CNP lol).

 « Vendredi, nous nous sommes entrainées avec 16 N établis et 25 en rafales sur un support inconnu pour nous : un J80 avec son spi asymétrique (on a regretté notre bon vieux tangon).Entrée et sortie du port à la voile au top !! 2 envoies de spi asy. Nous étions prêtes.

Le samedi comme il n’y avait que vingt  J80, la journée fut divisée en 2. Nous étions prévues dans le 2éme groupe. Le temps de changer les équipages en mer via les zodiacs, le début de la procédure était lancé alors qu’on n’était pas encore sur notre voilier.

1ère manche : Malgré tout, super départ mais nous n’avons pas eu le temps de vérifier l’état du voilier laissé par nos concurrentes de la première manche. On a envoyé le spi et en enroulant le génois on a enroulé l’écoute de spi qui nous a bloqué l’enrouleur et le spi. Nous avons vu de très près les rochers et sous 20 nd , à contrôler, ce n’était pas facile du tout.

2ème manche : Excellent départ mais on a décidé de ne pas envoyer le spi, on avait du mal à nous remettre de l’incident d’avant. Les équipages nous ont rattrapé une par une.

3ème manche : Le vent a molli, on fait un mauvais départ. Tribord amure le vent a refusé, on a viré et il a refusé de nouveau, le tout avec le courant et les vagues on a eu du mal à rattraper les voiliers.

Nous avions un gros potentiel pour le lendemain, une nuit de repos, plan d’eau étudié, grosses révisions sur les règles de courses, analyse du nouveau J80 (encore un tirage au sort), débriefing de la veille et briefing le matin on était prêtes mais il y avait 25N établies avec 38 en rafale. Ils ne donneront jamais le départ.»

Résultat : 35/38

Marine Gatineau

Fermer le menu